il y a 3 mois -  - 5 minutes

Les grandes tendances Webmarketing en 2021 !

L’année 2020 a été mouvementée pour le secteur du marketing qui a dû s’adapter à la crise. De ces mutations émergent de grandes tendances Webmarketing qui vont occuper les professionnels du marketing digital en 2021. Après avoir mené une longue enquête, TECH IN France, Nomination et le CMIT publient l’étude 2020 des usages marketing.

L’année passée a été riche en enseignements. Chaque entreprise a dû faire preuve de résilience en s’adaptant au contexte de crise sanitaire. Les approches marketing ont été modifiées de facto afin de mieux correspondre aux attentes. De grandes tendances Webmarketing émergent de ce constat.

Afin de déterminer les tendances Webmarketing de l’année, TECH IN France, Nomination et le CMIT publient l’étude 2020 des usages marketing restituent le baromètre « Les usages marketing 2020 ». Après avoir mené une longue enquête, l’association représentative de la Tech dresse le bilan de l’année passée au travers d’une étude et d’une série de bonnes pratiques.

De nombreuses grandes tendances Webmarketing identifiées qui vont occuper les professionnels du marketing digital. Parmi les constats dégagés par les intervenants figure la sur-sollicitation des canaux publicitaires classiques, le retour aux fondamentaux, la forte utilisation des outils logiciels, un niveau d’adoption en hausse, un ROI qualitatif et quantitatif réévalué, l’apport Business en hausse…

Tendances Webmarketing : un rôle de chef d’orchestre

Suite à la crise sanitaire, les professionnels du marketing ont fait évoluer leurs pratiques. Parmi les nouvelles attentes clients figure l’importance de se porter au près des besoins. Ségolène Finet CMO de Talentsoft et Présidente de la Commission Marketing de TECH IN France explique : « La période est clé pour tisser un lien avec la situation propre des personnes. Cela passe par le fait de diffuser des messages qui toucheront leurs cibles. De faire preuve d’empathie et de refuser les incitations à côté de la plaque. Il faut parfois même faire preuve de silence plutôt que de trop communiquer. Les CMO doivent développer l’aspect émotionnel de leur fonction et d’étendre leur périmètre d’action. Pour mieux rebondir, les responsables Webmarketing deviennent de nouveaux chefs d’orchestres ».

A NE PAS MANQUER

Le Replay du Webinar de remise du baromètre « Les usages marketing 2020 » TECH IN France est disponible.

Selon le baromètre « Les usages marketing 2020 », les nouvelles méthodes de travail ont permis de solidifier un retour aux fondamentaux. Maud Samagalski, Directrice Marketing et Digital Europe de Hewlett Packard Entreprise confirme ces propos. Elle précise : « Les professionnels ont renforcé les trois piliers fondamentaux de leur activité marketing. A savoir la rédaction, l’animation de communautés et la relation presse. Ces trois activités majeures ne doivent pas fonctionner en silos. Même en situation de télétravail. Chaque équipe doit pouvoir se parler sous le boisseau du CMO ».

Des propos relayés par Benoit Marcellin DGA de Nomination. Dans ce contexte, la « génération de leads demeure à nouveau clé dans contexte lié au Covid-19. L’utilisation des réseaux sociaux permettent de créer un véritable questionnement sur l’efficacité en acquisition/conversion. C’est également l’opportunité d’effectuer une mise en perspective de la perception de chacun vis-à-vis de la notoriété générée par les réseaux sociaux ».

Mieux engager, au plus prés du client

Parmi les grandes tendances Webmarketing figure sans conteste le besoin d’engager et d’atteindre, par nombre de moyens, sa clientèle. Plusieurs pratiques sont particulièrement mises en avant par les experts. Virginie Charles Marketing et Communication Director d’Eplan France explique : « Nous nous appuyons sur notre communauté au moyen des clubs utilisateurs de nos solutions. Cela permet de mettre en exergue la communauté pour en dégager un programme d’ambassadeurs riche et inspirant. Nous cherchons ainsi des prospects d’une manière différente. La crise nous a poussé à accélérer ce programme d’alliance de partenaires afin d’offrir à notre cible une offre plus globale, complète et riche. »

A terme, nombre de professionnels vont ainsi s’appuyer sur ces conseils pour élaborer des stratégies futures. Les entreprises ont modifié leurs points de vue vis-à-vis des réseaux sociaux et se sont « guéri » de leur appréhension à communiquer sur ces plateformes.

Emmanuel Obadia, Vice-président of marketing, EMEA CX Applications pour Oracle ajoute : « La crise a montré l’importance de bien connaître le cycle de vie des clients et leur fidélisation. Certaines métriques comme le Net Promoter Score est très scruté car il permet de maximiser sa stratégie multicanale. Qu’il s’agisse de Paid, de Earned (RP, relation analyste), des réseaux sociaux (brand content) ou de Owned, la qualité des leads est une donnée critique. Cela permet d’identifier les datas qui comptent sur les personnes qui comptent ».

Il convient donc de garder non seulement un œil sur le qualitatif en centrant ses propres KPI’s sur les comptes clés, présentant un haut niveau d’intention d’achat du fait de leur comportement numérique.

L’essor du data-marketing pour plus de flexibilité

Pour la première fois de son histoire, le secteur du data-marketing a dépassé les 2 milliards de dollars de chiffre d’affaires mondial en 2020. Avec une croissance annuelle estimée à 4,4% dans les prochaines années, l’utilisation renforcée de la data est appelée à accélérer. Et pour toujours mieux les exploiter, les équipes marketing peuvent compter sur des solutions numériques de plus en plus évoluées. Michel Mariet Président du CMIT explique : « la réorientation des budgets et des équipes constituent des changements inspirants. Elle s’accompagne de réallocations budgétaires qui permettent une meilleure flexibilité ».

Des propos que confirme Benoit Marcellin DGA de Nomination. Il ajoute : « Même si certains budgets alloués à l’évènementiel avait déjà été engagés, les professionnels investissent dans d’autres compétences. Les nombre d’événements digitaux est en forte augmentation. Ils nécessitent certes un budget dédié mais permettent d’agrandir sa propre audience. La production de contenus dédiés à ce contexte particulier obtient un effet très similaire, en particulier grâce aux activités de SEO, SEA et Paid Media (en hausse de 21%, ndlr) ».

Pour accompagner ces grandes tendances Webmarketing, chaque professionnel doit s’outiller au mieux au moyen de briques logicielles de marketing automation. Elles représentent un bon moyen d’accélération des opportunités. Un must have en somme dans ce contexte hautement changeant.