il y a 1 mois -  - 4 minutes

TOP 250 Numeum : le logiciel poursuit sa croissance

L’organisation professionnelle représentative des entreprises du numérique récompense le fleuron de l’écosystème du logiciel. Elle a remis plusieurs prix aux lauréats du TOP 250 Numeum parmi lesquels on note la présence de Botify, Contentsquare, Ateme, Kili Technology ou bien encore Plug In Digital.

Le secteur du logiciel poursuit sa croissance en France. Principal observateur de cette montée en puissance continue, Numeum publie son TOP 250, véritable point de passage du marché et marqueur d’étape. La récente crise sanitaire n’a, en effet, que peu érodé le développement des acteurs du secteur. Ainsi, le TOP 250 Numeum indique que le chiffre d’affaires de l’édition signe une croissance significative de l’ordre de 9,1%. De bons résultats qui avoisinent les 17,9 milliards d’euros en valeur absolue.

Parmi les drivers de cette croissance, on signalera outre la présence d’entreprises leaders, l’existence de véritables propulseurs de cette évolution quasi-généralisée. En effet, environ 30% des sociétés sondées s’attendent à réaliser une forte croissance supérieure à 20% en 2021. De bons résultats qui s’expliquent par la persistance de plusieurs indicateurs tels que le SaaS, le développement à l’international ou bien encore l’Innovation.

TOP 250 Numeum TechTalks

Autant que critères représentés par l’organisation professionnelle représentative du numérique. Les prix TOP 250 Numeum mettent ainsi l’accent sur 5 pépites dont le développement ou la croissance font date. Projecteur sur ces entreprises à la trajectoire révélatrice d’un secteur qui fait montre de croissance et de résilience.

Le SaaS, véritable levier de croissance

A l’occasion d’une soirée dédiée, Numeum et EY ont donc remis pas moins de 5 trophées représentant les principaux leviers ou réussites du secteur. Le premier d’entre eux réside, sans conteste, dans le développement du SaaS. C’est pourquoi Botify est nommé lauréat du Prix « Croissance SaaS TOP 250 ». La société internationale créée en 2012 s’enorgueillit de réaliser une forte croissance dans la mesure où elle permet aux marques d’augmenter leur trafic.

Benoit Gourdon, Président EMEA de Botify, explique : « Le SaaS est un levier majeur car il permet d’accélérer notre croissance en ligne. Notre métier revient à proposer à nos clients un référencement de tous leurs produits et de s’assurer que leur site sera visible. Aujourd’hui, 50% des contenus des sites ne sont pas visibles de leurs clients. Cette accélération que l’on a connu ces 18 derniers mois, nous permet de maximiser la valeur que l’on apporte à nos clients. Mais également la croissance de Botify. »

L’international comme support de développement

Pour poursuivre leur développement, les développeurs sont fondés à tourner leur regard au-delà de leurs frontières nationales. La réussite de certaines d’entre elles peut ainsi se fonder sur les fondements de cette stratégie déployée à moyen terme. Fort de cette réussite, la pépite Contenstquare reçoit le trophée Prix « International » du Top 250 Numeum.

Geoffrey Vion, Marketing Director EMEA explique : « Nous avons rapidement réalisé une croissance forte à l’international ce qui représente pour notre entreprise une envie mais aussi une obligation. Nous souhaitions dès le départ construire quelque chose de grand et durable. Pour cela, nous nous sommes appuyés sur une croissance organique. Nous avons été bien au-delà rapidement en utilisant une croissance externe via des partenaires ou des acquisitions. L’entreprise a ainsi opéré plusieurs acquisitions ces dernières années. Chose plutôt rare pour une entreprise qui n’a que 10 ans. »

Dans le même courant, le « Prix TOP 250 de l’Innovation » revient à Ateme. « L’axe principal est de faire de l’innovation une valeur clé, fondatrice de la société. Tout au long du parcours de nos salariés et dès l’onboarding dans les parcours d’intégration, les notions d’innovation sont centrales. Elles et ne sont pas limitées à la R&D. On peut en effet innover dans toutes les équipes et dans tous les domaines. Nous avons réalisé un investissement important dans une équipe dédiée à l’innovation qui n’a pas de pression de délivrable ou de calendrier, pas d’impératifs financiers qui innove sur toutes les technologies et communique beaucoup en interne et en externe. Nos développons également l’encouragement de l’intrapreneuriat. Il s’agit de libérer du temps pour explorer des possibilités d’innovation sur tous les sujets« , explique Michel Artieres, son CEO.

Le prix du jury décerné à Kili Technology

Le jury des trophées TOP 250 Numeum a fait le choix de récompenser une entreprise d’un prix spécial. Kili Technology se voit ainsi adoubé en tant que « leader européen de la gestion et de l’intégration des données pour l’Intelligence artificielle« . Edouard d’Archimbaud, cofondateur et CTO, explique : « L’IA c’est deux choses : du code et de la donnée. La partie compliquée recoupe la donnée d’apprentissage. C’est le goulet d’étranglement aujourd’hui de l’intelligence artificielle. Et donc le meilleur moyen d’aider les entreprises à mieux industrialiser leurs process en IA est de construire avec elles ces données d’apprentissage à partir de leurs propres données pour qu’elles puissent elles-mêmes rester souveraines et développer leur IA propriétaire sur leur cœur de métier« .

Enfin, les regards de Numeum et d’EY se sont tournés vers l’éditeur de jeux vidéo Plug In Digital. Francis Ingrand, CEO de Plug In Digita et récipiendaire du Prix « TOP 250 du Jeu vidéo » explique : « Nous étions initialement distributeurs de jeux vidéo. Cela nous a permis d’accompagner des éditeurs et des développeurs indépendants tout au long de leur évolution. Sur ces bases-là, nous avons crée une offre d’édition, à l’image de ce qu’avais fait Ubisoft voilà 40 ans. Cela nous permet d’avoir une base solide et de nous différencier d’autres pure-players, éditeurs ou alors de développeurs devenus éditeurs. Notre chemin est un peu différent. Plug In Digital a également une réactivité et une flexibilité que d’autres n’ont pas. On essaie donc d’être opportunistes et de saisir les opportunités lorsqu’elles se présentent« .

Textes et vidéos réalisés par Olivier Robillart