il y a 4 semaines -  - 2 minutes

Transformation numérique : les investissements en hausse

Les investissements dirigés vers la transformation numérique devraient sensiblement progresser ces prochains mois. Selon une étude américaine, la hausse devrait se situer aux alentours de 46% au cours de l’année.

La transformation numérique devrait être un poste d’investissements au cours des 12 prochains mois. Selon une étude conduite par Couchbase, ce poste devrait susciter une progression des investissements de l’ordre de 46%. L’objectif de ces mouvements est de permettre d’améliorer l’expérience de l’utilisateur final. Dans ce cadre, pas moins de 79% des sociétés ont d’ores-et-déjà apporté des modifications de l’UX de leurs outils. Et cela en utilisant le numérique.

L’étude ajoute que l’élément principal qui pousse les entreprises à décider de lancer de nouveaux investissements en la matière est les changements de comportements des utilisateurs. Dans ce cadre, les rédacteurs de l’étude indiquent que : « Idéalement, nous allons commencer à voir des entreprises mettre en pratique des projets et des idées qui n’étaient pas considérés comme possibles. Pour que cela devienne réalité, les organisations doivent tirer les leçons des deux dernières années. Mais aussi relever les défis auxquels elles sont confrontées. A défaut, une grande partie de cette augmentation de 46 % des investissements risque d’être gaspillée. Les équipes informatiques ont besoin du soutien de l’ensemble de l’entreprise, ainsi que des ressources dont elles ont besoin, et des compétences et technologies appropriées pour réussir. »

transformation numérique Inetum TechTalks investissements

Malgré cette poussée en termes d’investissements fléchés vers la transformation numérique, certains écueils sont constatés. C’est en particulier le cas pour nombre de projets qui ont échoué à cause d’un retard trop important. Ce dernier élément aurait un coût majeur, de l’ordre de 4,12 millions de dollars. Autre point, l’étude indique que le manque de ressource ou de fonds voire de compétences ont entraîné un arrêt de ces mêmes projets.

Un retard dans les objectifs à cause de faibles investissements

Principale conséquence de ces retards en termes d’investissement : les objectifs stratégiques des entreprises n’ont pas été atteints en temps et en heure. Pour près de la moitié des sondés, ces objectifs ont même dû être remis à plat. Enfin, une partie des équipes compétentes ont quitté les structures des entreprises. Dans ce domaine, les « pertes » les plus conséquentes sont dans l’informatique (41 %).

Toujours est-il que la récente crise sanitaire liée au Covid a permis de créer de nouvelles habitudes. La très grande majorité des sondés indiquent qu’elles vont maintenir le travail à distance, sinon hybride (45 %). Parmi les autres besoins exprimés figure la nécessité d’un investissement et d’une recherche continus dans les technologies de transformation numérique (41 %). Enfin, intervient en dernier lieu la manière de mieux impliquer l’ensemble de l’entreprise dans cette stratégie (34 %).

Olivier Robillart