il y a 5 mois -  - 3 minutes

Covid-19 : des vaccins efficaces grâce aux logiciels ?

Qu’il s’agisse de Pfizer, Moderna ou d’AstraZeneca, les vaccins destinés à lutter contre la Covid-19 ont tous un point commun. Ils sont passés, lors de leur conception, sous les fourches de la simulation prévue par les logiciels de Dassault Systèmes. L’éditeur permet également de dresser des clones afin de tester des patients virtuels pour établir l’efficacité de ces vaccins.

Avant toute commercialisation, un vaccin doit logiquement passer par une phase de conception et d’évaluation de son efficacité. Des étapes incontournables pour qu’il soit utilisé par tout un chacun. La constitution des vaccins Pfizer, Moderna et AstraZeneca possède le point commun d’être passés par les logiciels de Dassault Systèmes, dans leur étape de conception.

Le leader français de l’édition logicielle indique à ce titre que durant la période de crise sanitaire, le rôle de l’innovation collaborative s’est révélé critique. Dans ce cadre, Dassault Systèmes a permis aux laboratoires de maîtriser la conduite de leurs opérations durant la pandémie.

-> Pour en savoir plus : consulter le Webinar de TECH IN France à propos des conséquences de la crise sanitaire : les entreprises Tech sont-elles prêtes ?

A ce titre, les produits de l’éditeur ont notamment été employés par les trois grands producteurs de vaccins occidentaux (Pfizer/BioNTech, Moderna et AstraZeneca). Ces mêmes outils sont pertinents pour le développement de vaccins en Chine. Pour ce faire, le groupe a travaillé avec de grands comptes bénéficiant de ressources via la recherche sous contrat. Au total, les logiciels Dassault Systèmes sont ainsi présents dans plus de 500 développements de vaccins ou de thérapeutiques liés au Covid-19.

Des clones pour tester les patients virtuels

Bernard Charlès, Vice-président du Conseil d’administration et Directeur général de Dassault Systèmes explique : « Le caractère indispensable de notre plateforme est patent dans les Sciences de la vie. Ainsi, en 2020 la majorité des essais cliniques pour la Covid-19 a été réalisée avec les solutions logicielles de Medidata. De plus, nous avons continué à investir pour enrichir nos équipes de R&D par des recrutements internes et externes. Nous avons ainsi intégré des ressources essentielles pour nos projets liés aux sciences des données, la mission de notre R&D étant d’aider nos clients à développer l’innovation de demain. »

La crise sanitaire a véritablement révélé l’importance des jumeaux virtuels. Ce type d’expérience a permis de révolutionner non seulement le secteur de la Recherche, mais également de la médecine. Des outils comme Biovia, Simulia, Delmia ou même Netvibes ont permis l’élaboration de vaccins ou de solutions thérapeutiques.

Des jumeaux virtuels

Dans ce cadre, Dassault Systèmes a développé des clones virtuels dans le cadre d’essais cliniques. Un groupe virtuel, constitué sur la base de données existantes depuis 20 ans collectées dans différents protocoles thérapeutiques, a ainsi « reçu » des doses de vaccins. Les résultats obtenus se comparent aux groupes sains ou touchés par le Covid-19.

Bernard Charlès ajoute : « On aide à comparer ces trois groupes pour croiser ces données et comparer les performances. Ça donne un éclairage extrêmement important sur le ciblage et la détermination des risques éventuels. On voit bien l’adoption du numérique. Et la possibilité de représenter dans le virtuel ce qui se passe dans le réel. Cela permet de mieux gérer la complexité, les risques, évaluer l’efficacité. Ce mouvement s’est accéléré avec le coronavirus et ne s’arrêtera plus désormais ».

A terme, ces jumeaux numériques vont servir à rendre la médecine plus efficace. D’autres avatars digitaux permettent de représenter les organes du corps humain de manière précise. Une innovation permanente au service de la Recherche et de la santé.