il y a 5 mois -  - 3 minutes

Oracle : « P-TECH sensibilise les générations futures aux opportunités qu’offre le numérique »

Le programme P-TECH permet à des entreprises d’accompagner des lycéens, de la 2nde (option professionnelle) jusqu’au BTS. Au sein de ce dispositif d’accompagnement, Oracle propose des services de mentoring, des interventions en classe et des cours destinés à développer les compétences des élèves sur des métiers d’avenir et à encourager l’égalité des chances.

Chaque semaine, la rédaction de TechTalks propose un éclairage sur le programme P-TECH au travers d’interviews et de partages d’expériences d’entreprises partenaires. L’objectif est de mettre en lumière ces actions en faveur de l’emploi des jeunes étudiants et de leur formation. Numeum est ainsi la seule organisation professionnelle partenaire du programme aux côtés du ministère de l’Education nationale. Aujourd’hui, la parole est donnée à Salomé Lewis, EMEA HR Business Partner et Matis Pellerin, Director, Public Policy & Government Affairs pour Oracle France.

Comment éviter la pénurie de talents dans le numérique avec Oracle ? Par TechTalks

Comment sensibiliser les jeunes générations au numérique ?

Le contexte actuel est celui d’une véritable guerre des talents et des compétences dans le numérique. L’engagement d’Oracle au sein du dispositif P-TECH est avant tout celui du pari de la Diversité comme vecteur incroyable d’innovation et de performance. Nous nous sommes ralliés à ce programme pour capter l’attention. Mais surtout le potentiel de générations futures qui au demeurant n’auraient pas fait le choix ou n’auraient pas eu un accès facile aux métiers du numérique. Il s’agit par ailleurs d’un enjeu de société essentiel, qui va bien au-delà des seuls besoins de notre entreprise.  

A l’heure actuelle, de nombreux élèves peinent encore à trouver des stages. Ou ne se dirigent pas naturellement vers des entreprises comme la nôtre. Elle peut souvent être jugée comme « inaccessible » en cela qu’elle semble encore trop éloignée de leur réalité. Face à cette autocensure ou mécompréhension, il est important de partir à la rencontre des étudiants et étudiantes. Nous leur apportons un soutien, de la visibilité, en ranimant leurs ambitions déjouant ainsi la précarisation des profils de filière professionnelle. Nous les sensibilisons de manière concrète et accessible aux enjeux des grandes entreprises.

Oracle France est partenaire P-TECH au sein du lycée professionnel Léonard de Vinci à Bagneux (92). Nos équipes sont en contact direct avec un public qui se fait rare dans les rangs des nouveaux embauchés. Les profils qui composent nos équipes sont traditionnellement issus d’écoles de commerce ou d’ingénieurs. Or nous avons fait le choix ces dernières années de recruter nos collaborateurs en fonction de leur potentiel et de leur motivation. Plutôt qu’uniquement sur leurs diplômes ou expériences. L’objectif est aussi celui de l’exemplarité en termes de gender equity. Actuellement seulement 30% de nos collaborateurs sont des femmes – ratio cohérent sur le marché de la Tech, que seul un travail de terrain peut permettre de faire évoluer.

Pourquoi avoir initié la démarche P-TECH ?

Nous nous sommes rendu compte qu’Oracle est déjà parvenu au statut de change agent au niveau mondial. Et cela, grâce à notre implication forte auprès d’écoles dans le cadre de programmes de l’Oracle Academy par exemple. Il y avait ainsi une réelle attente des équipes en France à développer des initiatives à visée éducationnelle qui répondent au contexte national.

Mais si nous mettions déjà à disposition nos savoirs et solutions de façon ponctuelle à travers différentes initiatives, à l’image des ateliers code4kids et code4girls, nous n’avions pas encore d’engagement fort en France. P-TECH entrait parfaitement dans cette logique de mutualisation de nos forces avec notre écosystème de la Tech et avec l’Éducation Nationale.

Grâce à ce partenariat tripartite, nous disposons d’une richesse de savoirs décuplée. Chez Oracle, une vingtaine de mentors ont déjà manifesté leur intérêt pour accompagner les lycéens de Bagneux au fil des cinq années de leur scolarité. Des thématiques actuelles de réflexion et de travail ont été élaborées. Et cela, en partenariat avec l’académie de Versailles sous un angle très « entreprise ». Elles viennent ainsi parfaitement compléter les programmes scolaires.

L’idée est vraiment d’attirer l’attention des étudiants sur certains sujets porteurs et d’aller dans le détail dans des domaines particuliers. Nous pensons par exemple à la cybersécurité, la reconnaissance faciale. Mais également à la définition d’une base de données, au cloud computing ou bien encore au big data.

Quelles sont les prochaines étapes ?

Nous participons à une véritable montée en puissance du programme P-TECH. Nous sommes actuellement proactifs dans l’identification des jeunes de Seconde. Ces derniers seront choisis pour participer au programme PTECH sur les deux dernières années au lycée, voire jusqu’au BTS. Il conviendra ensuite d’établir des binômes de mentor/mentoré(e) pour les 25 élèves de la classe.

C’est l’une des particularités de ce programme P-TECH : proposer une montée en puissance graduelle de ses partenaires. Et Oracle France se reconnaît et s’intègre pleinement dans cet état d’esprit et cette démarche positive pour tous.

Numeum est donc à la recherche d’entreprises partenaires susceptibles de s’engager dans le programme P-TECH. Pour tout contact chez Numeum : Eloïse Lehujeur, Chargée de mission Education et EdTech.

Olivier Robillart