il y a 6 mois -  - 2 minutes

Le marché du logiciel promis à une belle croissance en 2021

L’année 2021 devrait demeurer solide pour le marché du logiciel et services. Le cabinet Pierre Audoin Consultants estime que la croissance du secteur devrait se maintenir à 4,7% en 2021.

Après une année 2020 en demi-teinte, caractérisée par des développements certains mais ralentis par la crise sanitaire, la croissance repart. Pour l’année 2021, le cabinet Pierre Audoin Consultants estime que le marché du logiciel et des services devrait reprendre son niveau d’avant crise. La croissance pour 2021 est ainsi estimée à 4,7% pour les éditeurs de logiciels et les prestataires de services. Cette embellie devrait, en outre, se poursuivre jusqu’à l’horizon 2025.

Croissance logiciel TechTalks

Parmi les domaines les plus sujets à un développement fort on retrouve particulièrement les segments de l’Infrastructure as a Service (IaaS) et de la Platform as a Service (PaaS). Ces deux secteurs pourraient connaître une croissance forte, de l’ordre de 20% annuels, jusqu’en 2025. De leur côté, les activités SaaS ne sont pas en reste. Elles ont progressé de près de 20% l’an dernier (pour une baisse du on-premise de l’ordre de 10%). Dans les grandes lignes, le secteur de l’édition demeure donc positif.

Logiciel : en avant vers le cloud

Pour le cas particulier des services, la hausse devrait se situer aux alentours de 4,1% de progression annuelle. Et cela, malgré une chute globale du chiffre d’affaires de près de 8%. Toujours est-il qu’à terme, les plateformes cloud devraient très probablement accélérer leur développement. Aussi, les prestations de services relatives au traitement de la donnée continueront de bénéficier d’une croissance continue.

Dans une note, le cabinet précise : « Un des piliers de cette transformation sera le cloud qui permet d’optimiser les budgets mais aussi d’améliorer le time to market, élément devenu essentiel pour la compétitivité des entreprises. Les entreprises hésitent de moins en moins à aller vers le cloud, notamment public, avec une tendance notable autour de l’adoption des approches Dev(Sec)Ops, SRE et infra as code. Cela va engendrer la très forte croissance de ce marché mais aussi de tous les services nécessaires à sa mise en place : les projets de transformation vers le cloud (infra et appli) et les projets de run des infrastructures hybrides. »

Toujours est-il que plusieurs technologies sujettes à de futures fortes croissance sont identifiées. Parmi ces dernières on retrouve l’Expérience client via l’intelligence artificielle, la gestion des stations de travail numériques, la migration vers le cloud public, les applications dans le cloud public ou bien encore la croissance durable décarbonée.

Olivier Robillart