il y a 2 semaines -  - 6 minutes

Blockchain, écologie numérique : les pépites tech de demain

Nombre d’entreprises anticipent déjà le futur. Qu’il s’agisse de Blockchain, de réseaux intelligents ou de gestion des ressources, ces éditeurs imaginent déjà les solutions de demain. Coup de projecteur sur ces entreprises qui font bouger les lignes.

Chaque professionnel se doit de rester à l’affût des innovations et de leurs impacts. Pour les épauler, des éditeurs de logiciels proposent dès à présent des outils et des solutions faisant appel à des mécanismes inédits. Dans cette optique, les outils logiciels apportent une véritable plus-value. Ils proposent aux organismes professionnels de bénéficier d’une vision claire de ce que sera la tech de demain.

Dans cette optique, des éditeurs proposent des solutions innovantes permettant d’épauler les professionnels au quotidien. Voici un guide pour déterminer les points forts des solutions les plus incontournables à connaître.

iWE Cloud, la formation réinventée grâce au no-code

Qui n’a jamais rêvé de modéliser son propre savoir et l’ensemble des processus humains d’une organisation. En permettant de sécuriser la qualité des opérations, iWE Cloud se présente comme un atout de taille dans la main de n’importe quelle entreprise. La pépite permet de numériser les processus métiers et parcours clients.

Hisi TECH IN France cloud TechTalks

Concrètement, iWE se présente sous la forme d’une plateforme no-code. Elle autorise in fine à créer des applications de gestion exclusivement par l’intermédiaire de paramétrages. Cette plateforme somme toute unique permet de faire tourner des applications Web et des outils collaboratifs en mode low code. L’idée étant de numériser le parcours et les processus clients.

Paul-Marie Rongiconi, CEO de iWe Cloud explique : « Nos clients sont généralement des entreprises de services (banque, assurance, administration de biens, prestataires de services, etc.) qui ont des problématique fortes de gestion: un grand nombre de dossiers ou affaires à traiter, des processus humains peu ou pas structurés, des enjeux de performance, de pilotage, de collaboration, d’échanges et de partage d’informations avec leurs clients et partenaires« .

Il poursuit : « Les application iWE sont SaaS et responsive. Par nature, elles permettent donc à nos clients d’organiser simplement le télétravail. Tous nos clients ont pu assurer une continuité d’activité sans aucun investissement complémentaire, ni aucune latence. Fort de cette expérience positive, certains de nos clients ont lancé des projets de digitalisation complémentaires. Les expériences de confinement passées et en cours ont à l’évidence accéléré leur cycle de décision. »

En somme, le principe des applications développées par iWE est de « capturer » l’essence du métier du client en s’appuyant sur une description extensive des données métiers, des processus sur mesure, des fonctionnalités nombreuses et intégrées… De même, l’intégralité des interactions entre le backend et le frontend d’iWE s’appuient sur des API Rest. Une API est donc présente pour l’ensemble des intégrations métiers. Les infrastructures sont administrées par l’éditeur lorsque une entreprise désire souscrire directement auprès des fournisseurs de services cloud.

BTU Protocol, la Blockchain au service du business

Le principe de la pépite est de permettre d’inclure les mécanismes de la Blockchain au sein des process business. La solution maison s’adapte ainsi dans plusieurs domaines. Tout d’abord l’acquisition client pour laquelle la solution BTU permet d’acquérir des clients à moindre coût, en proposant un cash-back en crypto. Le système peut alors être déployé en quelques minutes.

BTU Protocol, un leader de la Blockchain

En termes de distribution, l’éditeur autorise l’onboarding et le paiement des apporteurs d’affaires. Le mécanisme est utilisé dans l’industrie du voyage, du retail et du e-commerce. BTU Protocol intervient également dans le domaine de la monétisation. L’idée est de monétiser son audience sur le Web, les réseaux sociaux voire physique au moyen des outils “powered by BTU Protocol”. Enfin, en termes de recrutement, il reste possible d’offrir de la crypto BTU afin d’attirer les talents et de créer une campagne de recrutement.

Toujours est-il que BTU Protocol est présent dans de nombreux domaines. Dans le secteur de l’hôtellerie par exemple, l’éditeur propose un outil qui permet de réserver sans commission un hôtel parmi plus de 2 millions à travers le monde. Le service intègre, via la Blockchain, un système de récompense pour les consommateurs. Ces derniers vont alors recevoir non pas des euros mais des tokens BTU.

Datakit, l’échange et la conversion de données facilités

Datakit est spécialisé sur le marché de l’échange de données CAO. L’éditeur est particulièrement en pointe dans les problématiques de conversion.  C’est pourquoi la société indique proposer un mécanisme suffisamment modulaire, profond et fonctionnant sur de nombreuses plateformes. Elle développe et propose 3 gammes de solutions d’échanges de données à destination des composants intégrés par les éditeurs.

Ses solutions permettent donc des conversions fichier à fichier en utilisant des formats intermédiaires. Le tout est complètement intégré aux systèmes d’information en place. Cela tient compte du mode de construction du modèle. Datakit se spécialise donc dans les produits, plugs-ins, traducteurs autonomes, composants intégrés en Oem ou solutions de correction, simplification, comparaison de modèles.

Les solutions d’échanges de données CAO couvrent un grand nombre de types de données : 2D, 3D, filaire, volumique, surfacique, attributs, features d’usinage, historique de construction, données de dimensionnement, annotations et tolérancement (FD&T, GDT ou PMI…). En somme Datakit permet le transfère de bases de données entières ou de réaliser des assemblages complexes.

Viavoo, l’IA conçue pour les conversations

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir analyser l’ensemble des données délivrées par la voix. L’intelligence artificielle permet de déterminer bien des insights à partir d’éléments plus ou moins évidents. Qu’il s’agisse de dates, de lieux, de produits, de marques, de questions, de souhaits ou de suggestions, l’IA peut enrichir la connaissance client. C’est tout du moins la promesse de Viavoo, véritable pépite du secteur. L’éditeur permet de révéler en temps réel les insights pour améliorer l’expérience client, augmenter l’efficacité marketing et renforcer la maîtrise des risques.

Viavoo procède à la collecte des données via la centralisation des éléments vocaux au moyen d’un accès unifié aux contenus. L’éditeur transforme ensuite ces datas comme la transcription d’appels, l’extraction d’informations et la multi-catégorisation du verbatim. L’idée est ensuite de pouvoir réaliser une restitution visuelle, une supervision continue. L’objectif étant une  intégration temps réel aux outils classiques de CRM et de Marketing.

En somme, l’éditeur utilise une technologie hybride à même de mettre en œuvre des techniques d’intelligence artificielle combinant algorithmes linguistiques et machine learning. L’approche est fondée sur le sens des phrases et pas simplement par mots-clés, pour une compréhension optimale du langage humain.

E-Sims, le stockage au service de la transition énergétique

L’idée de l’éditeur E-Sims est plutôt simple. L’entreprise entend accompagner les petits Etats ou les îles dans leur transition énergétique. Le solaire et le stockage ouvrent en effet une nouvelle ère énergétique pour ces territoires. Ces derniers peuvent alors développer leurs activités dans une logique de transition énergétique.

E-Sims propose à ce titre des algorithmes évolutifs, sécurisés et dynamiques pour permettre aux autorités de jouer un rôle actif durable dans le monde énergétique de demain. De la planification à l’exploitation, l’ambition de l’éditeur est de permettre à tous les acteurs de ces territoires insulaires d’être les chefs d’orchestre de cette transition.

E-Sims TechTalks

Pour y parvenir, la société propose des missions de consulting, des simulateurs personnalisés pour anticiper les scénarios éventuels. L’idée étant d’accompagner les projets de réduction des émissions de CO2.

Skydea, la VR pour l’industrie

La mission de Skydea est de démocratiser les applications de la réalité virtuelle dans les domaines de l’ingénierie et de l’industrie. Pour y parvenir, l’éditeur emploie des dispositifs tels que l’Oculus pour permettre à de grands groupes de s’interfacer à la supply chain.

Skydea intervient en somme dans le cadre de la montée en cadence et du développement collaboratif de nouveaux programmes. Ces derniers ont vocation à intégrer la supply chain. Mais également de partager les produits de réalité virtuelle avec d’éventuels partenaires afin de gagner en temps de cycle.

Hugo Falgarone, PDG de Skyreal explique : « Notre solution s’adresse aux ingénieurs du secteurs industriels développant de nouveaux projets. SkyReal permet à ces équipe d’utiliser les données CAO pour faire des expérience immersives à l’échelle 1 :1. Celles-ci permettent de faire des revue de projet collaborative avec leurs collègues, leurs clients et tous leurs partenaires afin d’itérer beaucoup plus rapidement durant les phases de conception. La solution SkyReal permet de valider beaucoup plus rapidement un concept ou une gamme d’assemblage. Cette solution permet de collaborer à distance dans un modèle 3D avec ses collègues. »