il y a 10 mois -  - 2 minutes

L’IA générative jouera un rôle majeur en entreprise

L’IA générative poursuit son adoption en entreprise. La dernière étude sur le sujet, éditée par Salesforce, indique que de nombreux responsables considèrent que la technologie tiendra prochainement une place prépondérante.

Dans un contexte de difficultés de recrutement, les entreprises se tournent de plus en plus vers les IA génératives pour accomplir certaines tâches. Afin de répondre aux besoins métiers, la technologie s’impose donc comme un bon moyen de générer des leviers de croissance et de s’ouvrir de nouvelles possibilités de développement.

La dernière étude sur le sujet, éditée par Salesforce, met en avant ce mouvement général. Elle indique que 85 % des répondants estiment que ce type d’IA jouera bientôt un rôle prépondérant dans leur entreprise. D’autant que le terreau actuel est fertile puisqu’en France, 77 % des responsables informatiques affirment que le rôle de l’IA dans leur organisation est d’ores-et-déjà bien encadré.

Photo de Joshua Golde sur Unsplash Podium IA générative Numeum TechTalks

Aussi, le rapport précise que 63 % des services informatiques ne parviennent pas toujours à satisfaire la demande des équipes métiers. Un état de fait qui pourrait être appelé à croître. 66 % des répondants s’attendent en effet à ce que la demande augmente durant au cours des 18 prochains mois.

L’IA générative, un accélérateur de l’activité

Dans cette optique, l’IA générative devrait permettre de répondre à cette demande nouvelle. Tout en permettant aux équipes en place de se soulager d’une partie de leurs tâches rébarbatives. Ces dernières peuvent alors se consacrer à des fonctions plus riches en valeur ajoutée, innovantes et nouvelles.

A noter que le rapport précise également que le développement de la technologie ne pourra aller de pair qu’avec une prise en considération suffisante de ses volets éthiques. Un point capital abordé par Numeum lors du dernier AI France Summit. L’organisation représentative du numérique. Le point avait nommément été abordé par les intervenants présents.

Dans l’optique de mettre en avant l’excellence française en intelligence artificielle, les responsables présents confirmaient que la technologie permet de nourrir la compétitivité des entreprises. Véronique Torner, présidente de Numeum expliquait : « l’IA se présente comme une technologie transverse qui aura des impacts sur l’ensemble de notre vie. La stratégie nationale doit se poursuivre pour appréhender les changements induits par l’IA. Les récentes annonces formulées par Emmanuel Macron ont montré que des investissements étaient nécessaires pour sauvegarder la compétitivité de la France et répondre aux exigences affichées. »

Olivier Robillart