il y a 3 semaines -  - 4 minutes

ConstrucTech, BTP : les pépites de la tech qui relancent le marché des chantiers et de la construction

Le marché de la construction poursuit sa croissance forte. Après un coup d’arrêt forcé à cause du confinement lié au Covid-19, le secteur est reparti à la hausse. La Constructech propose de renouveler la promesse en termes de construction et de BTP tout en accompagnant la transformation numérique des professionnels. Un engagement permanent.

La France regorge de Scale-ups et de start-ups dans le domaine de la construction. La ConstrucTech se développe sur le territoire au travers d’entreprises en croissance forte et qui adressent des marchés en fort développement. Secteur d’excellence technique, synonyme d’emplois et de qualité des infrastructures, le domaine a levé près de 800 millions de dollars de fonds l’an dernier.

Chantier ConstrucTech TechTalks

Les outils numériques permettent désormais pléthore de services pour les professionnels de la construction. L’apport des tablettes, smartphones et autres portables est indéniable et permet d’appliquer instantanément n’importe quel changement garantissant une excellence de la réalisation. Cela permet également de réduire les risques humains et financiers.

Dans ce cadre, plusieurs éditeurs proposent des solutions complètes en la matière. Certains d’entre eux font même particulièrement preuve d’innovation. Voici donc un guide permettant de connaître les points forts des logiciels les plus incontournables destinés au secteur de la construction et du BTP.

LOGICIEL SERVICE ENTREPRISE (L.S.E) pour la modularité du BTP

Parmi les solutions qui proposent au mieux le suivi de l’ensemble des process sur les chantiers, figurent sans conteste les suites proposées par LSE. Les modules ERP dédié au BTP permettent de réaliser des études de prix, des devis ou de réaliser des contre-études. A ce ceci s’ajoute la capacité de générer des appels d’offres, de rendre compte de la situation des travaux et de la facturation. En outre, les outils proposent les traditionnels suivis de chantiers, plannings et plans de charges, interventions en SAV…

Les données saisies dans l’un des modules sont immédiatement accessibles depuis les autres modules de l’ERP, sans aucun transfert, en fonction des droits utilisateurs définis par l’administrateur. Une offre logicielle en mesure de s’étendre sur le marché des PME, ETI et Grands Comptes du BTP.

L’éditeur jouit de plus de 35 années d’expérience sur son secteur. Il se présente ainsi comme leader sur le secteur middle market du marché du logiciel ERP de gestion pour le BTP. Il indique disposer à date de plus de 15 000 utilisateurs.

Finalcad, la figure de proue de la ConstrucTech

Avec un récent tour de table de 40 millions de dollars, le parcours de l’éditeur constitue une réussite. Suite à cette levée de fonds, David Vauthrin cofondateur de la pépite française indiquait se trouver sur : « un marché phénoménal, une traction hyper forte avec un gros potentiel de croissance. Nous avons besoin de cash pour avancer, être les premiers sur ce marché avec un enjeu fort de time to market ».

Chantier ConstrucTech Finalcad TechTalks

Finalcad permet donc de capter les bonnes pratiques sur le terrain. A savoir la manière dont est exploitée la data et les enjeux qu’elle comprend. La société permet d’apporter de l’interopérabilité aux outils sur le legacy avec des référentiels métiers clairs. Les outils nécessaires peuvent s’interconnecter notamment avec Finalcad ou les services de Salesforce. Elle permet également d’établir des « référentiels humains. Le quotidien des chantiers est de faire appel à des sous-traitants. C’est avant tout travailler avec des humains et donc avec des relations complexes et multiples », ajoute Franck le Tendre, CEO de l’éditeur.

A présent, Finalcad représente sans conteste une société en hypercroissance. Depuis 2011, la pépite a déployé 24 000 projets dans 35 pays. Une véritable prouesse, et ce dans 30 langues. Au total, ce sont 200 000 utilisateurs à travers le monde qui ont opté pour les outils Finalcad. De quoi permettre à la société de conserver sa position de leader.

Wizzcad, l’accompagnement tout-terrain des travaux

L’éditeur se fait fort d’accompagner l’ensemble des acteurs de la construction dans leur transformation digitale. L’objectif est de les épauler dans la construction de projets en y ajoutant une couche qualitative et de sécurité. Des impératifs qui vont de pair avec l’observance des délais et du budget. La solution SaaS BIM-Native de Wizzcad permet de digitaliser les process métier le long du cycle de vie des bâtiments, des travaux publics et infrastructures industrielles. Pour ce faire, Wizzcad propose une plate-forme collaborative permettant de gérer la conception, la réalisation et l’exploitation de projets de construction en 2D ou 3D.

Chantier ConstrucTech Wizzcad TechTalks

Marc Germain, co-fondateur de Wizzcad explique : « La maturité intellectuelle sur l’adoption du digital dans les process dans le monde de la construction au sens large a connu un accélérateur. Nous avons conduit une réflexion forte pour accompagner ces mutations. Le digital permet de se structurer avec des outils informatiques qui permet de réaliser de choses importantes et complexes. »

L’éditeur est également au fait des évolutions du secteur des ConstrucTech. Consécutivement au déconfinement, il a ainsi lancé une application gratuite pour accélérer la reprise des chantiers. Sa technologie a ainsi été mise gratuitement à disposition de tous les professionnels du secteur. L’application permet de garantir en temps réel la sécurité de tous les intervenants sur site tout en gagnant un temps précieux pour lancer la reprise des chantiers.  

La société a ainsi compris que la digitalisation des process du BTP et de la ConstrucTech revêtait un enjeu majeur. Non seulement pour protéger les personnes mais aussi assurer le suivi de protocoles stricts à respecter. Mais également garantir le respect des process sanitaires et de sécurité tout en rattrapant le retard provoqué par le confinement…