il y a 6 mois -  - 3 minutes

L’apprentissage mixte est la voie royale de la formation 

La pandémie s’est avérée être un véritable accélérateur de changement pour le secteur de l’éducation. Les technologies liées à l’espace de travail numérique ont évolué et nous appréhendons désormais l’apprentissage mixte comme une activité dynamique pouvant s’exercer n’importe où, à condition de disposer de l’environnement approprié.

A l’instar de l’évolution du lieu de travail, le rôle du lieu de formation est lui aussi en train de changer. Il est désormais possible d’avoir une expérience d’apprentissage plus collaborative et inclusive en développant un espace numérique adapté.

Fondamentalement, l’apprentissage mixte donne aux étudiants et aux enseignants la possibilité d’enseigner ou d’étudier virtuellement s’ils le souhaitent, en combinaison avec des cours en présence sur le campus.

apprentissage mixte Numeum TechTalks

Lorsque la pandémie a frappé, l’apprentissage mixte s’est instauré dans l’urgence, mais à mesure que le concept progresse, les établissements universitaires et de formation finiront par se différencier par le type et la qualité de l’apprentissage mixte qu’ils proposent. Il deviendra une attente pour tout futur étudiant, ce qui lui ouvrira davantage de choix et de liberté dans les établissements auxquels il peut accéder. D’un autre côté, les enseignants pourront atteindre un public d’apprenants beaucoup plus large.

L’apprentissage mixte ouvre le choix des possibles

Le campus universitaire, lui, ne disparaîtra pas mais continuera à jouer un rôle important dans le développement éducatif et social. Les interactions sociales et les associations, par exemple, auront toujours un rôle clé dans l’expérience globale des étudiants.

Les enseignants ont dû évoluer rapidement et faire davantage confiance à leurs élèves, en leur accordant des niveaux d’autonomie plus élevés. Ils ont dû apprendre à faire preuve de plus d’empathie dans un environnement de classe virtuelle. Mais également à lire à distance les signaux du public pour s’assurer qu’il s’engage et interagit pleinement.

Il faudra certainement développer de nouvelles compétences pour que les enseignants soient capables d’utiliser pleinement les technologies d’apprentissage mixte. Outre une formation technologique de base sur l’utilisation des applications et logiciels, il faut leur donner les moyens de mettre en place des principes d’utilisation harmonisés au niveau de leur établissement. Le maintien d’un environnement simple et sécurisé pour tous les étudiants sera également crucial. Les enseignants devront avoir conscience de leur rôle dans ce domaine.

Des investissements à envisager sur le long terme

Bien que de nombreuses universités et écoles disposent déjà d’une technologie d’apprentissage à distance, des coûts technologiques supplémentaires devront être engagés au départ pour mettre en place un environnement d’apprentissage mixte, qu’il s’agisse d’une nouvelle infrastructure, de matériel ou de licences logicielles étendues. De nombreux établissements passent également au cloud computing. Cela nécessite des dépenses pour une assistance supplémentaire et la formation du personnel informatique.

 Sophie Troistorff, Directrice Générale France de Citrix Numeum TechTalks
Sophie Troistorff, Directrice Générale France de Citrix.

Le campus et ses biens immobiliers devront également être repensés. Ils doivent faire l’objet d’investissements, comme c’est le cas actuellement dans le monde des entreprises. Les amphithéâtres et les salles de cours devront peut-être être réaménagés en lieux d’enseignement interactif. Et cela, avec des équipements audio et vidéo adaptés, afin de garantir une expérience d’apprentissage cohérente entre l’auditoire présent et celui à distance.

Les étudiants apprendront également à passer de l’apprentissage synchrone à l’apprentissage asynchrone. En suivant par exemple certains modules préenregistrés, puis en participant à des séminaires pour discuter du sujet plus en détail avec leurs pairs. Cette compétence est un élément important pour donner aux individus la liberté de travailler à leur manière.

La voie de l’apprentissage mixte

Historiquement, l’enseignement propose une approche unique mais le secteur a su démontrer sa capacité d’adaptation. Dorénavant, la flexibilité sera essentielle. L’apprentissage mixte offre la liberté et l’inclusion nécessaires avec un modèle beaucoup plus souple et adaptable.

L’apprentissage mixte se pérennise. Il pourra même constituer le principal facteur de différenciation entre les établissements quel que soit le niveau d’études.

Cette tribune a été rédigée par Sophie Troistorff, Directrice Générale France de Citrix.