il y a 9 mois -  - 2 minutes

Patrick Détriché, DIVALTO

L’éditeur de solutions ERP-CRM métiers dans le cloud se renforce. Divalto annonce la nomination de Patrick Détriché au poste de Chief Revenue Officer (CRO).

Divalto confirme la nomination de Patrick Détriché à la fonction de Chief Revenue Officer (CRO). Sa mission sera de piloter la stratégie commerciale tout en définissant de nouveaux KPI pour accompagner la croissance de l’entreprise. Son objectif couvrira également le fait d’embarquer son réseau dans le déploiement de la stratégie de l’éditeur devenu multi-spécialiste SaaS.

Patrick Détriché, Chief Revenue Officer (CRO) de Divalto. Numeum TechTalks
Patrick Détriché, Chief Revenue Officer (CRO) de Divalto.

Dans une note, le responsable explique : « Je suis très heureux de rejoindre Divalto. L’ERP et le CRM sont le cœur du réacteur d’une entreprise. Ce sont des sujets stratégiques pour lesquels Divalto est un modèle de réussite. En tant que CRO, mon objectif est d’accompagner Divalto dans ses nouveaux enjeux de transformation notamment à travers son réseau de partenaires-intégrateurs. Je suis particulièrement enthousiaste à l’idée de bâtir avec notre réseau actuel et futur, autour de nos nouvelles offres métiers SaaS.« 

De son côté, Jérôme Virey, Président de Divalto indique : « A travers son parcours, Patrick a développé une expertise forte en termes de technologie SaaS, de connaissances des entreprises et d’animation de réseau de distribution indirect. Il a su démontrer tout son talent auprès d’acteurs internationaux et français. Sa connaissance du marché et sa capacité à détecter les leviers de croissance en font la personne idéale pour développer le business autour de nos nouvelles solutions qui porteront notre croissance pour les dix prochaines années. »

Une solide expérience

Par le passé, Patrick Détriché a occupé plusieurs postes de direction chez Microsoft et Apple. Il a également créé et développé la stratégie indirecte de Klaxoon afin d’en accélérer la croissance. Le responsable a ainsi créé et développé un solide réseau de partenaires, passant ainsi la part du réseau indirect de 3 à 35 % en trois ans.