il y a 6 mois -  - 3 minutes

Oodrive : 20 ans d’innovation et de confiance dans l’écosystème tech

A l’occasion de ses 20 ans, le leader français revient sur son parcours. Oodrive entend maintenir sa croissance, portée par ses activités cloud, software et de sécurité. Une marche en avant permettant au groupe de demeurer un acteur de confiance de la chaîne technologique française et européenne.

Les entreprises nées en l’an 2000 gardent la santé. Loin de l’éclatement de la « bulle Internet » et de soubresauts d’alors de la tech, certaines sociétés ont su conserver le cap de la croissance. C’est le d’Oodrive, structure fondée par Stanislas de Rémur, Edouard de Rémur, et Cédric Mermilliod. Les fondateurs ont alors l’idée de développer un disque dur disponible sur le Web. Ce dernier doit permettre de faciliter le partage de fichiers.

Si les premiers clients sont des internautes, Oodrive se concentre rapidement vers les professionnels. Pavant la voie vers une croissance soutenue. A présent, les dirigeants du fleuron français misent sur le cloud, qu’ils considèrent comme étant « l’avenir du software », estime Stanislas de Rémur. Le segment apporte en effet une croissance de 21% à l’entreprise, signe de la demande constante en la matière.

A présent, ces briques technologiques se déclinent dans le sens d’un cloud européen à même de sensibiliser sur les enjeux de la souveraineté numérique. Aussi, les fondateurs insistent sur la nécessité de faire émerger des champions européens. Dans ce cadre, Oodrive, en tant que membre de TECH IN France entend promouvoir des solutions de confiance et souveraines auprès des professionnels.

Concilier des objectifs multiples

Emmanuelle Servaye, CMO d’Oodrive explique : « être un acteur de confiance signifie qu’il convient de concilier plusieurs objectifs. Cela participe au fait de disposer d’un environnement de confiance tout en y ajoutant des aspects liés à la sécurité. L’ensemble devant également faire fonctionner de concert la notion de permissivité et la liberté de création ».

Dans ce cadre, Oodrive rappelle qu’il a obtenu l’an dernier le label SecnumCloud pour ses solutions SaaS. Le groupe affiche dans ce cadre des perspectives de business encourageantes puisqu’il devrait afficher 15% de croissance en 2021. Un focus spécifique sera projeté sur des verticales porteuses comme la défense, l’aérospatial, les administrations publiques ou bien encore la santé.

Vers le télétravail et au-delà

L’année passée a été le théâtre de mutations profondes dans les manières de travailler. Chaque collaborateur doit en effet être sensibilisé aux risques que représente une publication non maîtrisée des données de son entreprise. La gestion de la data est devenue un sujet à part entière de gouvernance d’entreprise. Pour une société comme Oodrive, cette sensibilisation peut se faire notamment grâce à des organismes comme l’ANSSI. Grâce à la publication par exemple de guides de bonnes pratiques en matière de sécurité et de défense des systèmes d’information.

Pour sa part, Stéphane Ankaoua, COO de l’entreprise explique : « alors que les façons de travailler évoluent, l’idée est de proposer des nouveaux modes de collaboration et de travail. Ces changements doivent être permis tout en garantissant une bonne expérience de télétravail et en sécurisant de bout en bout les échanges et contenus dits sensibles ».

C’est pourquoi nombre d’entreprises ont d’ores-et-déjà recours à la signature électronique dans le cadre de leur transformation numérique. Ainsi, selon des chiffres rapportés par le groupe sur une base de 400 professionnels, pas moins de 8% ont déjà dématérialisé totalement ce process. De même, 40% l’ont partiellement réalisé. Une part qui devrait croître ces prochaines années à mesure que le télétravail sera amené à se développer davantage et se maintenir dans les usages.