il y a 6 mois -  - 2 minutes

Intelligence artificielle générative : les Français y voient plus d’avantages que d’inconvénients

Les récents sondages portant sur l’intelligence artificielle générative sont plutôt positifs. Dans l’ensemble, les Français considèrent que la technologie apportera davantage d’effets positifs que négatifs. Pour autant nombre d’entre eux utilisent l’IAG en dehors du cadre défini par les entreprises.

Plusieurs sondages permettent d’en savoir davantage à propos de l’utilisation de l’intelligence artificielle générative en France. Le premier, réalisé par Salesforce, met en avant les opportunités et les risques de l’IA générative au travail. Il précise que 58 % des employés français avouent utiliser la technologie en dehors d’un cadre défini par leur entreprise.

Pire, 87 % des sondés en France déclarent que leur employeur n’a pas de politique clairement définie quant à l’utilisation de la technologie. Parmi les recommandations, on notera donc l’importance d’accompagner les collaborateurs dans l’usage de l’IAG. Mais encore de réfléchir à d’éventuels moyen d’autoriser, sinon contrôler sa manipulation.

Photo de Gerard Siderius sur Unsplash
  intelligence artificielle générative Numeum TechTalks

Toujours est-il que 58 % des employés français déclarent avoir déjà utilisé des outils n’ayant pas été formellement approuvés par leur employeur. Autre enseignement, 49 % de personnes interrogées indiquent avoir déjà utilisé des outils formellement interdits dans l’entreprise.

Par contre, les effets positifs de la technologie sont clairement établis. Pas moins de 37 % jugent que cela augmente leur satisfaction au travail, 32 % rend les collaborateurs plus attractifs sur le marché du travail. Mieux, certains (32 %) estiment qu’en maîtrisant la technologie, ils pourraient être mieux payés. Les utilisateurs français se disent également plus productifs (68 %) et plus impliqués (63 %).

Des avantages substantiels

Le second sondage, édité par Ipsos pour Sopra Steria, livre également de nombreuses informations sur l’utilisation de l’intelligence artificielle générative en France. Plus de la moitié des sondés en France sont désormais familiers avec cet outil d’IA et l’ont déjà utilisé. Les services les plus appréciés sont l’aide à la rédaction et les conseils dans divers domaines.

Parmi les utilisateurs, 41 % y ont recours au moins une fois par semaine. 12 % l’utilise tous les jours, la majorité (55 %) déclarant l’utiliser au moins une fois par mois. L’outil est donc courtisé pour le fait de proposer conseils et aides dans différents domaines de la vie (par exemple pour les loisirs et les voyages).

C’est pourquoi le développement de l’IA apparait aux yeux des Français comme une vraie révolution pour 77 % d’entre eux. Dans la plupart des domaines, ils ont donc tendance à percevoir les conséquences du développement des outils d’IA de manière plus positives que négatives. En effet, seulement 21 % des personnes interrogées perçoivent ces conséquences comme négatives.

Olivier Robillart