il y a 8 mois -  - 2 minutes

Les entreprises n’utilisent pas encore le potentiel de l’IA

Une nouvelle étude rappelle le besoin des entreprises d’utiliser davantage les outils d’intelligence artificielle. Selon un rapport émis par l’ESSEC Business School, Devoteam et Covéa, elles sont encore 42 % à ne pas utiliser le potentiel de l’IA.

Les entreprises n’utilisent pas encore totalement le potentiel de l’IA. Un constat qui concerne 42 % d’entre elles estime le baromètre MetraData publié par la Chaire Stratégie et Gouvernance de l’Information de l’Essec. Un document soutenu par l’ESN Devoteam, adhérente de Numeum. Ce constat s’explique par le fait que 44 % des dirigeants ne perçoivent pas encore la valeur stratégique de leurs données. Aussi, près d’un tiers des sondés jugent que leur organisation n’est pas encore mature pour une éventuelle implémentation.

Le même baromètre précise que 15 % des entreprises disposent d’une stratégie data et innovation qui vont dans la même direction. Cyril Lehmann, Vice-Président du Groupe Data de Devoteam, explique : « La transformation data n’est plus un sujet d’innovation mais il est à l’agenda de toutes les directions générales. La stratégie data doit être portée au plus haut de l’organisation, ajustée à chaque palier de maturité et supportée par le déploiement d’une culture data driven. »

intelligence artificielle Numeum TechTalks potentiel de l'IA
Comment débloquer le potentiel de l’IA ?

En somme, ce baromètre expose ce que peuvent gagner les professionnels à activer le potentiel de l’IA. Ill illustre également la transition en cours vers des entreprises de plus en plus axées sur les données et l’IA. Il met également en évidence le chemin à parcourir. En effet, de nombreuses des entreprises doivent encore se lancer dans l’exploitation pleine du potentiel de ces technologies.

Une bonne gouvernance pour débloquer le potentiel de l’IA

La moitié des entreprises sondées rapporte constatent une optimisation des tâches associées aux outils d’intelligence artificielle. De mêmes, plus d’un tiers des organisations témoignent que l’utilisation de leurs données a conduit à une extension de leurs produits ou services. Dans ce cadre, la gouvernance des données est un élément central. Cette approche se révélant comme un moyen de maximiser la valeur tout en minimisant les coûts et les risques. Les rapport ajoute que dans 92 % des cas, les données sont sécurisées et disponibles. Dans 80 %, elles sont jugées fiables, à jour et réutilisables.

C’est pourquoi la gouvernance des données est perçue comme un outil stratégique par les dirigeants. Dans ce cadre, 30 % des entreprises interrogées travaillent sur quelques cas d’usage utilisant l’intelligence artificielle. Plus de 19 % d’entre elles ont intégré l’IA dans plusieurs processus métiers. Par contre, 1 % seulement ont automatisé leurs processus via la technologie.

Olivier Robillart