il y a 2 semaines -  - 5 minutes

Aude-Sophie Hervas, Koena : « Le numérique réduit les barrières du handicap »

« J’ai choisi le numérique » est le podcast pour tous ceux qui cherchent à travailler, se reconvertir aux métiers du numérique. Il s’adresse en particulier aux personnes entre 30 et 60 ans qui cherchent à travailler, se reconvertir, se former à ces professions. Pour ce nouvel épisode, nous recevons Aude-Sophie Hervas est consultante en accessibilité numérique chez Koena. Un épisode disponible en version écrite pour les personnes sourdes ou malentendantes.

Après avoir interviewé Frédéric Bardeau, Président et co-fondateur de Simplon, Samia GhozlaneElena Poincet (Thetris) ou bien encore Claire Hammad, le podcast de Numeum « J’ai choisi le numérique » reçoit Aude-Sophie Hervas est consultante en accessibilité numérique chez Koena. Son premier métier n’était pas dans le numérique, bien loin de là !

Elle évoque ses expériences, sa reconversion professionnelle et le clivage qui lui a permis de penser au numérique et de franchir le pas !

Aude-Sophie Hervas, Consultant en accessibilité numérique chez Koena.
Aude-Sophie Hervas, Consultant en accessibilité numérique chez Koena.

Changer de métier c’est possible. Même quand sa première vocation est très éloignée. Les entreprises du secteur, en particulier celles adhérentes de Numeum recherchent en effet de nouveaux talents à intégrer dans leurs effectifs. Voici une expérience inspirante à écouter librement avec des conseils pour ceux qui souhaitent s’engager dans la reconversion professionnelle.

Ecoutez le nouvel épisode du Podcast de Numeum :

Aude-Sophie Hervas, Koena : « Le numérique réduit les barrières du handicap »

La responsable propose ses conseils afin de mieux orienter les personnes en reconversion professionnelle.

Voici la version de l’épisode destinée aux sourds et malentendants

Bonjour et bienvenue dans « J’ai choisi le numérique », le podcast de Numeum, la plus grande organisation professionnelle dans le numérique en France. J’ai choisi le numérique est le podcast pour tous ceux qui cherchent à travailler, se reconvertir, se former au numérique. Que vous soyez sans emploi depuis plusieurs années, que vous vous ennuyez dans votre job ou que vous soyez prêts à vous reconvertir ou tout simplement que vous n’avez pas conscience du potentiel des métiers du numérique, cette émission est pour vous.

Aujourd’hui, je reçois Aude-Sophie Hervas, consultante en accessibilité numérique chez Koena. Aude-Sophie a une particularité, travailler dans le numérique n’était pas sa première vocation, mais mon invité travaille désormais dans le domaine de l’accessibilité numérique et s’y sent bien. Aude-Sophie, bonjour. Que faisiez-vous avant et surtout, comment êtes-vous passée de votre premier métier à celui que vous occupez actuellement ?

Aude-Sophie Hervas : Moi, je n’étais pas du tout dans le numérique avant. J’étais dans l’hôtellerie, donc je travaillais dans un célèbre Palace de la Côte d’Azur. J’étais dans le service des réservations et je m’occupais également du revenue management, c’est-à-dire tout… Décider des tarifs selon la concurrence, l’offre, la demande. Et puis, suite au Covid, après 20 ans dans cet hôtel, j’ai été licenciée économique. Suite à cela, ça m’a permis de repenser un petit peu à mon avenir professionnel et me dire que peut-être, j’avais envie de faire autre chose. Et donc, suite à ça, j’ai un ami qui travaille dans le domaine de l’accessibilité numérique depuis plus de 15 ans, qui m’a présenté son métier. Il m’a proposé de me former. Pendant un an, je me suis d’abord formée seule parce que je ne connaissais pas du tout le code informatique. Il a fallu que je me mette dedans, dans le HTML, le CSS, etc. Après à peu près un an, j’ai eu la possibilité de faire une formation avec Armony Altinier, qui est la fondatrice de Koena. À l’issue de cette formation, auditeur, je lui ai forcément glissé que je souhaitais travailler dans l’accessibilité numérique. Elle m’a fait confiance et elle m’a proposé de rejoindre l’équipe Koena.

Olivier Robillart : Pourquoi vous êtes-vous dirigée presque naturellement vers un métier qui concerne le numérique ? Qu’est-ce que recherchez-vous particulièrement dans ce métier-là et qu’est-ce qui vous motive ?

Aude-Sophie Hervas : Ce n’était pas prévu à la base, je n’y connaissais rien en numérique. Puis, quand j’ai commencé à connaître le code, par exemple, le code HTML, c’est un nouveau langage. Et puis moi qui suis d’une génération où avant, quand j’étais petite, il n’y avait rien. Et maintenant, tout est numérique. Donc, j’ai vraiment vu l’évolution et je me suis dit : C’est quand même important. Aujourd’hui, c’est partout. Et je me suis dit : Nous, on y a accès très facilement, mais malheureusement, tout le monde n’y a pas accès aussi facilement. Et c’est là que je me suis dit : Oui, c’est important et c’est peut-être là où mon métier, je veux qu’il ait du sens. Ce qui est bien aussi dans le numérique, c’est la diversité des métiers. Pouvoir échanger avec des collègues, avec les confrères. J’en apprends tous les jours. C’est ça qui est intéressant aussi, parce qu’on a l’impression de seul derrière son écran, mais pas du tout. En fait, c’est une grande, grande communauté, le numérique. Et l’échange, ça fait partie et c’est très, très important.

Olivier Robillart : On en a parlé tout à l’heure. Vous travaillez dans le domaine de l’accessibilité numérique. Pouvez-vous nous définir cette activité rapidement et nous préciser en quoi cela donne un sens tout particulier à votre travail ?

Aude-Sophie Hervas : L’accessibilité numérique, ça signifie que les sites Web, les technologies et les outils sont conçus et développés pour que les personnes handicapées puissent les utiliser. Donc, c’est là qu’on peut dire que l’accessibilité numérique, ça touche beaucoup de métiers puisqu’elle doit être prise en compte à chaque étape d’un projet. Je suis consultante en accessibilité numérique. Qu’est-ce que ça signifie ? Ma mission, c’est accompagner les acteurs du Web, ça peut être des développeurs, des chefs de projets, des contributeurs, etc, pour qu’ils améliorent l’accessibilité de leur outil. Ça peut être un site, application, etc. Moi, ce que je fais, ce des audits, des audits de contrôle, pour établir un taux de conformité à une norme, selon le référentiel français, le RG2A. Je vérifie sur un site internet quelles sont les problématiques rencontrées d’accessibilité. Et donc là, c’est important puisque notre mission, on est là pour améliorer les conditions d’accès à l’information numérique des personnes handicapées, qui sont environ 12 millions de personnes en France.

Olivier Robillart : Ça concerne vraiment beaucoup de personnes en France, mais quels sont les conseils que vous pourriez donner aux personnes qui souhaitent se reconvertir dans le numérique et éventuellement, comme vous, dans les métiers de l’accessibilité numérique ?

Aude-Sophie Hervas : La première chose, c’est de ne pas avoir peur, puisque ça peut être toujours impressionnant de se retrouver avec, par exemple, face à des développeurs qui ont fait ça, qui ont des formations qui ont fait ça toute leur vie, si je puis dire, et qu’on se dit : Je n’ai jamais codé de ma vie, je ne vais jamais y arriver. Donc, ça, ce n’est pas vrai. On peut y arriver. On est là pour travailler ensemble pour un numérique déjà plus inclusif. Et donc, chacun est là pour œuvrer pour un numérique plus accessible. Après, on peut se former, donc il y a beaucoup de choses sur Internet. Il y a des plateformes d’apprentissage comme OpenClassroom, comme également EDX. On peut trouver, c’est important de faire de la veille sur Internet, sur les réseaux sociaux également. Et ne pas hésiter à poser des questions parce que ce que j’ai appris aussi, c’est qu’on ne sait jamais tout. On en apprend tous les jours.

Olivier Robillart : On en apprend tous les jours. Il ne faut surtout pas hésiter à prendre des conseils et aller plus loin. Ce seront les mots de cet épisode d’aujourd’hui. Aude-Sophie Hervas, merci. Merci beaucoup. Je rappelle que vous êtes consultante en accessibilité numérique chez Koena, adhérent de Numeum. Quant à moi, je vous dis à très bientôt pour un prochain épisode de J’ai choisi le numérique, le podcast de Numeum sur la reconversion vers les métiers du numérique. Au revoir.

Un podcast numérique disponible sur toutes les plateformes d’écoute en ligne

Au travers des épisodes de trois saisons de « J’ai choisi le numérique », découvrez l’univers de nos invités, partagez leur quotidien chaque mois et retrouvez les épisodes de notre podcast sur Apple Podcasts, Deezer, Spotify, YouTube et toutes les plateformes d’écoute en ligne.

POUR ECOUTER NOTRE PODCAST, C’EST PAR LA :

https://feed.ausha.co/kkqmlUKqYjnK

Deezer https://www.deezer.com/show/5276027

Spotify https://open.spotify.com/show/30BE4QoExeNGHeOgL0fMeP

Soundcloud https://soundcloud.com/numeum

Amazon Music : https://music.amazon.com/podcasts/3997e18c-7321-4374-971e-a8a4dcdb432d

Olivier Robillart