il y a 7 mois -  - 4 minutes

Agritech, Agtech : les 3 pépites de la tech en hyper croissance à connaître

Parmi les tendances fortes qui émergent ces dernières années figure sans conteste la croissance de l’inclusion de la technologie au sein de l’agriculture. L’Agritech ou Agtech symbolise pleinement ce fort développement. Pour représenter ce secteur, 3 pépites sont particulièrement à connaître.

Depuis plusieurs années la majeure partie du secteur agricole a entamé sa transformation en direction du numérique. Un challenge permanent dans lequel le domaine agrège de multiples compétences et technologies. Se mêlent en effet capteurs, outils d’aide à la décision et autres équipements permettant à un écosystème de réaliser sa mue autour du partage et de la protection de la donnée.

Agritech techTalks

Le constat est évident. Les innovations agricoles arrivent à un niveau de maturité conséquent. A mesure que les professionnels du secteur prennent conscience que les données qu’ils génèrent ont de la valeur, des acteurs permettent de libérer ces actifs. Ces derniers créent une nouvelle valeur ajoutée et des leviers de croissance pour l’ensemble du secteur. Nombre d’entre elles sont d’ailleurs regroupées au sein de l’organisation professionnelle numeum. L’association propose de réunir l’ensemble de l’écosystème autour de solutions communes.

Isagri, un écosystème robuste

L’éditeur poursuit sa croissance forte aussi bien en France qu’à l’international. Isagri regroupe une entité puissante au contact de l’innovation et des transformations que connaît le secteur agricole. L’activité du groupe repose ainsi sur 3 pôles majeurs dont le principal couvre l’équipement des agriculteurs en France et à l’étranger.

Isagri TechTalks

Selon les propres termes de Jean-Marie Savalle, CEO d’Isagri : « La performance et l’usage nous amènent à penser qu’il existe des liens forts entre l’amont et l’aval, entre l’agriculteur et le fournisseur. De véritables cohérences naturelles mais également techniques. Un état de fait qui n’est imaginable que dans la mesure où nous sommes à même de créer un écosystème propre. »

Le second pôle couvre l’activité d’équipement des experts-comptables de TPE. Isagri œuvre ainsi en matière de transformation numérique en équipant les entreprises qui entendent s’informatiser, ces métiers font souvent eux-mêmes le choix de la solution qu’ils souhaitent implémenter.

Quant au troisième secteur d’activité, il regroupe l’ensemble du marché de l’agro-business. Un secteur également en pleine transformation. Les acteurs agricoles sont de plus en plus globaux et ne se cantonnent désormais plus l’activité à l’exploitation de leurs ressources. Ils ont davantage besoin d’avoir une vision complète de leur activité.

Logaviv, l’assistant des professionnels de l’Agritech

La société se présente comme un éditeur de solutions informatiques proposant des logiciels dédiés à l’information de marché mais également à la gestion du risque. Logaviv travaille ainsi en étroite collaboration avec tous les acteurs du secteur des matières premières : coopératives agricoles, négociants, industriels, banques… Depuis le rachat de Genese Informatique, la société propose la solution baptisée « Projection ». Il s’agit d’un progiciel de gestion commerciale qui se destine aux professionnels de la distribution agricole.

Depuis ainsi plus de 20 ans, Logaviv accompagne au quotidien tous les acteurs de la filière agricole. L’objectif étant de s’adapter de manière permanente aux problématiques des coopératives agricoles, négociants, industriels, banques ou courtiers. La société est ainsi présente dans l’ensemble de l’Europe avec près de 400 clients utilisateurs.

Logaviv TechTalks

La gamme de solutions permet ainsi d’accéder de manière instantanée à l’information des marchés des matières premières. Elles introduisent en outre la gestion des portefeuilles de contrats ainsi que l’exposition au risque prix, tout comme le contrôle de l’état financier ou la simulation des appels de marges.

Ynsect, la pépite de l’Agritech qui monte, qui monte

Comment changer nos modes de consommation et de production. Une question à laquelle Ynsect entend proposer une réponse. La société produit des protéines d’insectes destinées à l’alimentation animale et aux engrais organiques. Forte de son idée novatrice, elle a séduit les investisseurs début 2019. Ynsect a réussi une levée de fonds de l’ordre de 110 millions d’euros.

Ynsect TechTalks

Ynsect se présente comme la figure de proue de son secteur. Elle fait, à ce titre, partie du Next40. Jean-Gabriel Levon, fondateur d’Ynsect explique être « fier de porter l’ambition de la French Tech : faire émerger des leaders technologiques de rang mondial ».

C’est pourquoi Ynsect se présente comme le premier producteur d’insectes au monde. Elle tient également à préciser que les performances de ses produits sont supérieures à ceux du marché de l’Agritech. Partant de ce postulat, elle souhaite s’adresser à un marché dont la demande est en forte explosion. Ynsect entend même ouvrir une usine en Amérique du Nord et en Asie du Sud-Est.