il y a 5 mois -  - 3 minutes

Mobilité as a Service : Comment les éditeurs de logiciels pensent un monde aux transports optimisés

Pour anticiper la mobilité de demain, des éditeurs établissent de nouveaux moyens de se mouvoir et développent des solutions innovantes. Entre optimisation des trajets et usage intelligent de l’électrique, les sociétés établissent ce à quoi le déplacement multimodal du futur ressemblera.

Les derniers chiffres officiels de la population française sont évidents. Selon l’Insee, le rythme de croissance des grands pôles urbains s’accélère. Parmi les 20 pôles urbains de 300 000 habitants ou plus en 2016, 12 ont vu leur croissance s’intensifier. La conséquence directe de cette évolution est sans conteste la congestion des transports que provoque cette massification. Son corollaire est la recherche de solution permettant de mieux se déplacer.

Pour répondre aux problématiques du dernier kilomètre ou du déplacement économe en énergie, des éditeurs imaginent des solutions viables et utilisables dans quelques années seulement. « Les déplacements dans l’avenir sont fondés sur une hypothèse, celle que la voiture électrique va réussir », nous explique Jean-Baptiste Segard, dirigeant d’EP Tender. « Ce type de mobilité ne réussira qu’à condition de satisfaire non seulement les constructeurs afin que cela leur soit profitable, que cela soit compétitif pour le marché, neutre fiscalement pour l’Etat et qu’il n’y ait qu’un impact faible sur le réseau électrique et l’environnement. D’ici 2021, 2022, nous serons totalement dans un monde optimisé et multimodal ».

« D’ici 2021, 2022, nous serons totalement dans un monde optimisé et multimodal »

La start-up est spécialisée dans l’élaboration et la mise à disposition de batteries pour rendre les véhicules électriques davantage autonomes. Ces ajouts se présentent sous la forme de remorques indépendantes capables d’être gérées à distance au moyen d’un logiciel dédié. Le tout forme une solution dite de Mobilité as a Service (#MaaS), puisque les recharges peuvent être librement utilisables sur le territoire à partir de points-relais.

Pour développer une mobilité saine et répondre aux enjeux de la smart city, ce type d’outil peut s’avérer pertinent. En ce sens, la logique de Battery-as-a-Service (#BaaS) permet d’établir une cartographie des besoins et de délivrer les remorques aux bons véhicules, aux moments idoines. « Nous développons actuellement des pilotes pour rendre opérationnels, à l’horizon 2020, les déplacements des personnes qui vivent dans les banlieues des grandes agglomérations », précise Jean-Baptiste Segard.

Comment optimiser ses déplacements d’un coup d’œil

Si l’intelligence artificielle permet tout autant de répondre à la même problématique, la simulation urbaine et des transports est un atout utile pour qui souhaite maximiser la mobilité. Dans ce cadre, la société ForCity, qui a levé l’an dernier 8 millions d’euros auprès de la CM-CIC Innovation, la Caisse des dépôts, Omnes Capital et Axeleo Capital, utilise les données disponibles pour littéralement « faire parler » les territoires et tester leurs futurs possibles. La société développe un outil de modélisation capable d’optimiser la planification et l’aide à la décision en mode SaaS.

Ce type de service permet ainsi de concevoir des modèles de déplacements optimisés mais également de transports des flux. ForCity peut en effet identifier certaines zones prioritaires d’investissement sur les réseaux de distribution et mesurer la performance des investissements sur les infrastructures de production et de mobilité.

Toujours est-il qu’au-delà du choix purement technologique entre les véhicules essence/diesel et électriques, les éditeurs proposent des moyens d’optimiser les déplacements des flottes de véhicules afin d’embrasser le multimodal. Pour l’éditeur Praxedo, l’intérêt de ces évolutions est, pour une entreprise, de pouvoir apporter des forces de travail le plus rapidement sur site.

Via une application dédiée présente sur le smartphone ou la tablette d’un technicien, ce dernier est relié en temps réel au système d’information de l’entreprise, peut consulter son planning, clôturer ses interventions et optimiser ses déplacements. La solution est simple d’utilisation mais a vocation à se développer à mesure que les solutions innovantes de déplacement vont se développer. Un futur multiple se dessine donc pour la mobilité en tant que service et sera résolument multimodale… ou ne sera pas.