il y a 2 mois -  - 3 minutes

Gestion RH à distance : organiser les recrutements et anticiper l’après-crise

Alors que la France entière s’organise en période de confinement, les Ressources Humaines sont en première ligne pour assurer la continuité de l’activité. Les outils et applications qui fluidifient le travail à distance sont la pierre angulaire d’une transition réussie. Au cœur de ces dispositifs, les solutions permettant des recrutements à distance.

La continuité de l’activité économique des entreprises face à l’épidémie de Covid-19 passe par une gestion structurée et anticipée des recrutements. Dans le secteur tech, les candidatures de développeurs étant déjà pénuriques, il convient de maintenir le flux de gestion des candidatures.

Les recrutements sont la colonne vertébrale de la croissance des entreprises. Stopper les process de recrutement dans la conjoncture actuelle signifierait décaler une reprise de l’activité de plusieurs semaines, voire plusieurs mois une fois la crise passée.

Dématérialiser la préqualification technique

À l’heure où il n’est plus question de recevoir les candidats en entretien en face à face, les solutions de recrutement à distance se multiplient. Dans le secteur tech, le plus important est de pouvoir dématérialiser les deux phases les plus centrales d’un processus de recrutement : la préqualification technique et l’entretien RH.

Les tests techniques en ligne les plus pertinents sont ceux qui sont basés sur la simulation. Ils permettent de placer les candidats développeurs en situation réelle, en leur demandant de résoudre des problèmes de programmation concrets qu’ils pourraient rencontrer demain en entreprise.

Les candidats passent le test de chez eux, et les recruteurs sont ensuite destinataires d’un rapport d’évaluation complet qui met en lumière les points forts et les points faibles des candidats. L’analyse du code est automatique, ce qui permet d’éliminer les biais cognitifs dans la constitution d’une short-list.

Généraliser les entretiens à distance

La deuxième étape consiste à mettre en place des entretiens à distance. Un point essentiel est, dans cette période anxiogène, de mettre les candidats à l’aise et de leur offrir des conditions d’échange optimales, propices à les laisser exprimer leur potentiel.

Pour les recrutements tech, il est important d’aller plus loin qu’un simple entretien Skype. Les développeurs sont souvent réticents à des entretiens RH très éloignés de leur métier, où on leur demande de parler d’eux. Ils sont souvent plus à même d’exprimer leur personnalité à travers un support qui leur est familier : le code”, explique Aude Barral de CodinGame.

Aude Barral, co-fondatrice Codingame
Aude Barral, co-fondatrice de Codingame

Les solutions de live coding comportent un module de visio-conférence. Mais également une interface de développement intégrée. Elles offrent la possibilité d’échanger à distance avec un·e candidat·e sous un angle technique. “C’est un peu le principe du tableau blanc. On challenge un développeur ou une développeuse sur la manière dont ils envisageraient un problème. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, c’est surtout l’occasion d’un dialogue ouvert avec le recruteur”.

Les solutions de recrutement à distance permettent, dans la majorité des cas, d’optimiser la gestion des candidatures avec un gain de temps estimé à plus de 80%, notamment au niveau de l’évaluation technique. Autre point positif : les outils de recrutement à distance permettent aussi d’éliminer les biais cognitifs et d’élargir le vivier de candidatures. 

Cette tribune a été proposée par Aude Barral, co-fondatrice de CodinGame